4×4 Tiguan, les zéros de la ville

Transport

Annonceur :    Volkswagen 4X4 Tiguan
Catégorie :   Automobile
Agence :      Agence V

Note globale
OIP 1
Internaute 1,2

Ah le 4X4 Tiguan de Volkswagen pour les « accrocs de la ville », son jeu en ligne où vous pouvez « tamponnez » des éléphants ou des zèbres avec votre pare-buffle dernier cri. Certes cette publicité respecte la recommandation de l’ARPP de novembre 2007 en faisant attention de ne pas rouler en pleine nature mais sur une piste afin de ne « pas contrevenir au respect des environnements naturels ». Mais cela est-il suffisant pour dédouaner les « accrocs de la ville ». Le non-respect du décret n°2002-1508 du 23 décembre 2002 exigeant l’affichage de la consommation (7,2 à 8,4 litres au 100) et des émissions de CO2 (de 189 à 199 gr CO2/Km) ainsi que le niveau de ces émissions nous semble difficilement compatible avec la nature même si on la réduit à un « imaginaire ».

1.    La publicité induit en erreur par les mots employés.
OIP 2
Internautes 1,9

Que les consommateurs de ce type de véhicule soient des « accrocs de la ville » soit. Mais dans ce cas, que l’on mentionne ce que va coûter au portefeuille et à la planète cette « addiction ».

>    Fondements :
1-1.1 La publicité ne doit pas tromper le public sur la réalité des actions de l‘annonceur en faveur du développement durable, ni sur les propriétés de ses produits et services en la matière / Recommandation Développement durable (2003)

2.    La publicité induit en erreur par la composition graphique ( images et couleurs )
OIP 1
Internautes 1,1

L’imaginaire de la nature, de la découverte, de la liberté. Le perroquet Ara amazonien qui fait office de feux de croisement. Tout cela pourrait prêter à rire si les émissions du Tiguan ne tournaient pas à plus de 189 gr CO2/Km. Conduire un Tiguan ne fait rien de bon pour la planète si ce n’est un peu plus la polluer.

>    Fondements :
1-1.1 La publicité ne doit pas tromper le public sur la réalité des actions de l‘annonceur en faveur du développement durable, ni sur les propriétés de ses produits et services en la matière / Recommandation Développement durable (2003)

2-12. Le choix des signes ou des termes utilisés dans la publicité, ainsi que des couleurs qui pourraient y être associées, ne doit pas suggérer des vertus écologiques que le produit ne possèderait pas / Recommandation arguments écologiques (Oct. 1998)

3.    La publicité affirme quelque chose de vague ou sans preuve
OIP 1
Internautes 1,6

CF. Point 1.

>    Fondements :
1-1.1 La publicité ne doit pas tromper le public sur la réalité des actions de l‘annonceur en faveur du développement durable, ni sur les propriétés de ses produits et services en la matière / Recommandation Développement durable (2003)

4.    La publicité surestime ou exagère le côté réellement vert du produit / société / service
OIP 1
Internautes 1

CF. Point 1.

>    Fondements :
1-1.1 La publicité ne doit pas tromper le public sur la réalité des actions de l‘annonceur en faveur du développement durable, ni sur les propriétés de ses produits et services en la matière / Recommandation Développement durable (2003)

2-6. La publicité ne doit pas donner ou paraître donner une garantie totale ou complète d’innocuité dans le domaine de l’environnement, lorsque les qualités écologiques du produit ne concernent qu’un seul stade de la vie du produit ou qu’une seule de ses propriétés / Recommandation arguments écologiques (Oct. 1998)

5.    La publicité met en scène des comportements contraires aux exigences de protection de l’environnement
OIP 0
Internautes 0,6

Toute la publicité est un hymne à l’utilisation d’un produit polluant et dangereux pour la planète ;

>    Fondements :
2-14. Aucune publicité ne peut représenter des comportements contraires à la protection de l’environnement sans correctif positif, non plus qu’inciter à des comportements contraires à la protection de l’environnement / Recommandation arguments écologiques (Oct. 1998)

Note globale

OIP
1.0

Internaute 1.3

Afficher plus de détails sur la note OIP

La publicité induit en erreur par les mots employés

OIP
2.0

Internaute 1.9

La publicité induit en erreur par la composition graphique ( images et couleurs )

OIP
1.0

Internaute 1.2

La publicité affirme quelque chose de vague ou sans preuve

OIP
1.0

Internaute 1.6

La publicité surestime ou exagère le côté réellement vert du produit / société / service

OIP
1.0

Internaute 0.9

La publicité met en scène des comportements contraires aux exigences de protection de l'environnement

OIP
0.0

Internaute 0.7

Afficher plus de détails sur la note OIP

Votez et Commentez

Vous devez créer un compte ou vous identifier pour pouvoir commenter.

Derniers commentaires

  1. Commentaire de jenx, le 15 avril 2010 - Note : 4.8

    « c joli comme pub et comme il n’ya pas bcp de mots on ne peut guère l’attaquer là dessus
    heureusement qu’on m’a dit le coup du perroquet feu vert »

    finalement l’adage des publicitaires:
    ne prenons pas les gens pour les cons sans oublier qu’ils le sont se verifie chaque jour

  2. Commentaire de coccinelle, le 24 mars 2009 - Note : 2.2

    c joli comme pub et comme il n’ya pas bcp de mots on ne peut guère l’attaquer là dessus
    heureusement qu’on m’a dit le coup du perroquet feu vert, j’avais pas compris
    perso je la trouve trop propre leur voiture qui traverse la foret amazonienne dans la poussière, elle fait plutot beauf très fier de sa 4X4 pour traverser son quartier!!!

  3. Commentaire de pimousse3000, le 17 mars 2009 - Note : 0.4

    Peu de mots employés dans cet argumentaire, heureusement.

    Maintenant, utiliser une métaphore feu rouge feu vert en pleine amazonie, c’est assez limite.
    Mais oser parler de 4×4 en ville, c’est une honte.
    Il manque surtout les infos de consommation visibles.

    J’imagine que si c’était lisible, on verrait plutot une foret ravagée, des nuages gris et une nature mourante….

    « Pour les accros de la ville » = vague ou sans preuve, puisque 4×4 et ville sont incompatibles.

  4. Commentaire de LesRadicauxVerts, le 15 mars 2009 - Note : 0.0

    Dans la jungle ou en ville,
    en 4×4 ou en SUV,
    HDi, électrique ou à air,
    la voiture PROPRE est celle que N’EXISTE PAS !

  5. Commentaire de amosapiens, le 6 mars 2009 - Note : 0.4

    Comment une voiture qui consomme 8 litres aux 100 peut-elle paraître un semblant respectueuse de l’environnement?
    Elle ne l’est pas! Et il faut arrêter de croire que les industriels font des efforts! Si vous voulez un véhiculé propre, achetez électrique!

  6. Commentaire de alecs.y, le 2 mars 2009 - Note : 2.4

    La publicité n’affirme rien de précis à part le fait que ça soit un 4×4 pour la ville. Le côté forêt vierge est donc inaproprié , est-ce pour donné un côté vert à ce véhicule ?

  7. Commentaire de fanfois, le 22 février 2009 - Note : 2.6

    Une portion de forêt primaire balafrée du coté de l’amazone ou en Indonésie.

    Ce chemin forestier annonce des coupes claires puis le pillage des bois précieux avant l’incendie. Ensuite on plantera du soja ou des palmiers à huile sur ces milliers d’hectares.

    Qui ça « on »? Et d’abord,sait- »on » qu’il s’agit du « poumon de la planête » à la biodiversité incalculable?
    Faut voir. Peut-être que oui, peut-être que non.

    Mais est-ce que ça nous interesse au moins? Ha oui, vraiment! car:
    1/ On aime prendre le vert
    2/ La verdure, ça peut rapporter gros

    Finalement, comment nous définir?
    « les accros de la ville »

  8. Commentaire de RoKodA, le 19 février 2009 - Note : 1.0

    On connait presque rien sur le véhicule. Il y a une phrase à la fin de la publicité qui n’a rien à voir avec les images vues précédemment.
    Puis un 4×4 n’a rien d’écologique. Si celui ci est écologique il faudrait l’expliciter mieux que cela.

  9. Commentaire de anham, le 19 février 2009 - Note : 2.6

    Cette publicité est loin d’être trompeuse et ne constitue pas de l’écoblanchiment. Tout au plus peut-on mettre en cause le comportement consistant à traverser une forêt tropicale en 4*4, ce qui n’est pas très respectueux de la faune locale. Cependant, le slogan final qui renvoie à la ville nous fait bien comprendre que l’on est ici dans le registre du rêve, de l’évasion, et pas d’une incitation à reproduire au pied de la lettre…

  10. Commentaire de KriKroff, le 17 février 2009 - Note : 0.4

    Un 4×4 pour la ville ?
    On nous présente le 4×4 dans la forêt, voire la jungle, et le 4×4 est pour les amoureux de la ville. Les Amoureux de la ville, ne roulent pas en 4×4 !
    D’autre part, montrer beaucoup de vert, un joli oiseau, ne fait pas que cette voiture soit écologique. Un 4×4 en ville ! Non mais vraiment, ils sont si haut que ça les trottoirs ?
    Aucune information n’est donné sur la voiture, pas même un bandeau trop petit et trop rapide pour le lire !
    En dehors de tout cela, la pub est sympathique…

  11. Commentaire de Testeur, le 17 février 2009 - Note : 0.2

    Le slogan étant « pour les accros de la ville », on comprend mal l’utilisation de la nature, la fôret, comme lieu de mise en scène. Aucune notification dans cette publicité des émissions produites au kilomètre par le véhicule. Ce qui signifie que le véhicule n’est pas présenté comme « voiture verte », mais comme parfait pour la ville (sachant qu’il s’agit d’un 4×4, la confusion est double). Il en sort plus une impression de démolition de l’environnement naturel que d’une protection de ce même environnement, malgré lui assimilé à la ville (pauvre perroquet…).

  12. Commentaire de Julie Navarro, le 17 février 2009 - Note : 0.2

    No comment ou plutôt à lire :
    http://pariscomlight.canalblog.com/archives/2008/09/23/10684774.html

  13. Commentaire de shaiton, le 14 février 2009 - Note : 0.6

    Par défaut, la voiture n’est pas pas un moyen de locomotion propre. Un 4×4 encore moins (poids, climatisation, puissance etc).
    Pourquoi faire une publicité pour un 4×4 en ville, avec un décors de foret ?
    C’est ce qui s’appel du mensonge, ils jouent sur Pathos, l’émotion. C’est beau, j’achète !

    Ils savent que faire de la pub avec un décors de ville ne fonctione plus, et puis dans la forêt il y a beaucoup de Verdure.

    Cette pub n’affirme pas grand chose, mais nous laisse supposer beaucoup.

  14. Commentaire de loloba, le 13 février 2009 - Note : 0.0

    le comble de la pub automobile : le gars tout seul dans sa grosse bagnole qui roule a fond dans la foret et qui se croit en ville (référence au feu rouge)s’impatiente lorsqu’il est à l’arret.
    Tout seul dans son 4X4 : il s’amuse à polluer la foret, il ferait mieux de s’acheter un vélo s’il veut se ballader dans la nature. Ce n’est pas au volant d’une bagnole qu’on profite le mieux de la nature. Ni qu’on la respecte… Le jour ou les bagnoles seront « propres » on en reparlera. En attendant c’est tout faux sur toute la ligne. Nul!!!

  15. Commentaire de zeralph, le 13 février 2009 - Note : 1.6

    Beaucoup de verdure pour un 4×4 qui ne fait pas de bruit, pas de fumées.
    On ne peut pas vraiment dire que le message est trompeur vu qu’il n’y en a pas, mais que de vert pour une voiture dont on connait tous les mauvais cotés … et qui roule dans une jungle vierge !

  16. Commentaire de gilski3000, le 13 février 2009 - Note : 1.4

    Enorme discordance entre l’image et le commentaire de fin. Message subliminale avec un 4×4 en piste forestière, alors qu’il est conçu pour la ville. ce qui est confirmé par le commentaire.

    Hyper pervers comme façon de séduire le subconcient

  17. Commentaire de AnOnymE, le 11 février 2009 - Note : 0.4

    Je voudrais juste apporter une petite correction dans mes propos et dans l’intitulé du sujet! Je me suis renseigné et le Tiguan n’est pas un 4×4 mais un 4×2…

  18. Commentaire de Jose Germain, le 11 février 2009 - Note : 0.6

    Et le chauffeur est tellement respectueux de la nature qu’il s’arrête au perroquet rouge et repart au vert. Une nouvelle auto et nouveau comportement des usagers de 4×4. Zéro info sur la consommation et les émission de la voiture.

  19. Commentaire de AnOnymE, le 11 février 2009 - Note : 0.4

    Je trouve que 4×4 et environnement sont diamétralment opposés. Comment peut-on encore produire des 4×4 destinés à un usage urbain ? VW l’a bien compris et nous suggere d’aller nous amuser avec notre 4×4 en forêt pour se donner bonne conscience(aprés tout c’est comme la ville en fôret il y a le petit perroquet pour faire comme-ci…)! « Les accros de la ville » déja on sait à qui s’adresse la pub… tout sauf aux accros de la forêt!!
    N/C

  20. Commentaire de bubul01, le 9 février 2009 - Note : 0.0

    Cette pub nous parle de la ville en slogan alors qu’elle présente un 4×4 dans une nature vierge (quelle rapport ?) que l’on va polluer, et il y a même un perroquet que l’on va emmerder, sans parler de la pollution sonore véhiculée par la musique à fond. J’ai déjà entendu dans la nature calme et tranquille des bruits de moteurs ou de musique à fond et c’est pas agréable du tout, comme les motos neige…

    Cette pub fait l’apologie de la pollution !

    On sait que les 4×4 polluent beaucoup et que personne n’en a réellement besoin à part peut être que professionnels devant se déplacer facilement sur les routes accidentées de campagne ou de forêt et rapidement comme les médecins.

    Si l’on veut rester en ville, qu’on y reste et si on veut profiter de la nature, ce n’est pas en 4×4 avec la musique à fond qu’on en profiteras ! Cette pub est débile.

    Messieurs les publicitaires, laissez la nature et les gens qui en profitent sans la détruire tranquille !

  21. Commentaire de Stef, le 9 février 2009 - Note : 2.2

    Ok pour dire que les 4*4 n’ont rien à faire en ville (et à peu d’endroits d’ailleurs)

    Mais la pub ne semble pas pour autant affirmer que son 4*4 est propre.

  22. Commentaire de Spiff69, le 9 février 2009 - Note : 1.6

    Le principal problème de cette publicité est l’utilisation d’un univers « naturel », associé à un véhicule polluant et un slogan qui renvoie à une utilisation urbaine du véhicule (ce qui est absurde pour un 4×4).

  23. Commentaire de Nobodizperfect, le 9 février 2009 - Note : 3.8

    Au premier abord, c’est une publicité amusante. Je suis tombé dans le panneau et me suis surpris à rire quand le perroquet se retourne.
    En regardant de plus près le spot, je confirme l’un des commentaires concernant le non-port de la ceinture.
    De plus, la comparaison jungle/ville (connotation sans doute volontaire pour la jungle urbaine liée à l’incivisme routier)s’accompagne d’un comportement à risque.

    En effet, que ce soit en ville ou en pleine nature et notamment dans cet environnement, la vitesse est excessive (même s’il est difficile de l’évaluer précisément, il est évident qu’elle est trop élevée). Ici, on ne considère pas la possibilité qu’un animal traverse la voie. Si le comportement n’est pas très clairement contraire à la protection de l’environnement, il en va tout autrement si l’on considère qu’il est rapporté à un usage citadin.
    le spot évite soigneusement les eccueils mais reste malhonnête.

  24. Commentaire de SB2, le 8 février 2009 - Note : 1.6

    Il me semblait que cette pub avait déjà été épinglée…
    Pour ma part, c’est le thème « Pub pour véhicule surdimensionné par rapport aux véritables besoins de l’utilisateur » que je condamne… Mais que voulez-vous certains n’ont que ça pour exister en société… une grosse « caisse ». C’est pitoyable…
    C’est un phénomène de société alimenté par les constructeurs et leurs publicités…

  25. Commentaire de ut0pian, le 8 février 2009 - Note : 1.8

    Les 4×4 sont pour les gens qui veulent aller dans la brousse ou le desert… dans nos villes c’est seulement faire étalage de sa richesse et/ou de sa puissance qu’on aime montrer aux autres.
    Une honte encore…
    On devrait avoir un permis de 4×4 selon ses activités et loisirs… sinon interdit !

  26. Commentaire de blackdove_gb, le 8 février 2009 - Note : 1.0

    Cette publicité semble, par l’aspect graphique, vouloir associer d’une part l’utilisation d’un 4×4 à un geste respectueux envers l’environnement (ici la forêt) et d’autre part, par le texte « pour les accros de la ville », étendre cette vertu à l’utilisation dudit véhicule en ville. C’est là le point le plus trompeur de cette publicité qui de plus ne justifie aucunement ces associations (on attendrait des précisions sur la consommation de carburant).

    Ma note :
    induit en erreur par les mots employés: 1, pour l’association « 4×4 / ville » mais il y a finalement (trop) peu de mots.
    induit en erreur par la composition graphique: 0, à cause de l’association « 4×4 / respect de la forêt »
    affirme quelque chose de vague ou sans preuve: 2, parce qu’il n’y a pas d’affirmation explicite
    surestime ou exagère le côté vert: 2, car pas d’affirmation explicite
    met en scène des comportements…: 0, utiliser un 4×4 pour se déplacer seul (sur une route carrossable) lorsque l’utilisation principale du véhicule est urbaine est un comportement dangereux pour l’environnement.

  27. Commentaire de antovador, le 7 février 2009 - Note : 1.0

    Sachant qu’un 4X4 consomme plus qu’une voiture, c’est comme une pub pour vendre une baignoire au lieu d’un plateau de douche.

  28. Commentaire de wwf, le 7 février 2009 - Note : 1.0

    Bonjour,

    Nous vous rappelons que L’Observatoire Indépendant de la Publicité est un espace ou l’argumentation prime avant tout. Vous avez à votre disposition, à la rubrique « Ressources / Infos« , les règles déontologiques applicables à l’utilisation d’arguments écologiques et applicables au développement durable, définies par l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP), ainsi que des éléments de lois concernant la publicité.

    Expliquez nous en quoi la publicité que vous commentez contrevient ou ne contrevient pas à ces règles. Une analyse de L’Observatoire sera rendue le 1er mars 2009 sur les six publicités présentées en page d’accueil et s’appuiera volontiers sur les éléments de réponses que vous nous aurez suggérés.

    Bien cordialement à tous,

  29. Commentaire de ALFRED5657, le 6 février 2009 - Note : 0.6

    Dans la jungle des villes, Volkswagen prend vraiment les citadins pour des c… au point de faire confondre perroquet et feu tricolore en nous laissant croire qu’un 4×4 peut avoir un côté écolo, surtout au milieu de la forêt pluviale. Triple zéro pour une pub sans intérêt.

  30. Commentaire de john deuffe, le 5 février 2009 - Note : 0.0

    Le comble du cynisme. La marque elle même est en pleine dérive comme l’ensemble des marques allemandes qui proposent généralement un modèle économe pour prouver qu’ils font des efforts.
    Un des commentaires mentionne le fait que le 4X4 satisfait l’égo des mâles mais regardez dans les voitures, on voit surtout des femmes au volant. Suis 100% d’accord avec la note la plus sévère!

  31. Commentaire de Louisa, le 5 février 2009 - Note : 3.2

    Notation fondée sur les règles citées en ressources, relatives à la protection de l’environnement : pas de manquement notoire, ci ce n’est le choix de signes et de couleurs (2.12 de ARPP) et surtout le comportement (2.14 de ARPP), qui est le plus choquant.

  32. Commentaire de DIOGENE83, le 4 février 2009 - Note : 1.2

    La présentation n’a pas de relation directe avec l’intention. C’est une manipulation répréhensible.

  33. Commentaire de fanfanlu, le 4 février 2009 - Note : 0.8

    Belle tromperie ! Le chauffeur s’imagine qu’il est en forêt alors qu’il est en ville… ou serait-ce le contraire ? bref le 4×4 n’est pas plus adapté pour la ville ou pour la plaine forêt, il n’a pas lieu d’être là. Suffit pas de s’imaginer que l’on est en forêt pour avoir une attitude écologique. Les publicitaires se retrouvent coincés, comment vanter un 4×4 alors que c’est un véhicule très polluant, dangereux et anti-citoyen.

  34. Commentaire de Pierre Ozer, le 4 février 2009 - Note : 0.8

    Je ferai remarquer que le chauffeur de ce véhicule ne porte pas de ceinture de sécurité. Cela doit être un manquement à la régulation française sur les publicités pour automobiles.

  35. Commentaire de TNZ, le 4 février 2009 - Note : 0.0

    C’est une honte de laisser passer une publicité pareille.

    Le côté nature/sauvage … pour vendre un 2 roues motrices ayant tous les aspects du 4×4. Expliquez moi, j’ai beaucoup de mal à comprendre.

    Quant à la petite touche final sur la motorisation diesel, c’est pathétique. Surtout qu’aucune information sur les NOx et autres particules sont fournis (peut être en tout petit sur l’image finale qui reste 2 secondes à l’écran)

  36. Commentaire de Delph, le 4 février 2009 - Note : 1.0

    C’est une publicité très « vivante », musique rythmée, couleurs recherchées, agréable à l’oeil, donc trompe-l-oeil. Tout le monde sait que les véhicules 4 x 4 sont très gourmands en carburant, pas vraiment propices à la circulation « en ville » comme le laisse entendre le slogan.
    Cette publicité flatte davantage l’égo de ces messieurs que leur bon sens environnemental.

  37. Commentaire de skai, le 4 février 2009 - Note : 4.6

    Un 4×4 roule sur un chemin en pleine forêt.
    C’est un peu fait pour, au départ … je ne vois pas quoi y redire.
    Cette pub peut vouloir rassurer l’acheteur qui a besoin occasionnellement d’un véhicule pour terrains difficiles. (ce que peu de pseudo 4×4 savent encore faire jours)

    Il s’agit d’un chemin carossable, pas de pratique « 4×4 sauvage » donc pas en désaccord avec la protection de l’environnement.

    Humour sur le perroquet-feu de signalisation.

    En cherchant bien, abus de silence présumé (meme si les vrais perroquets de forets vierge sont peu farouches… une voiture les ferait partir), et donc de « bonne entente avec la nature ». C’est là la plus grosse tromperie… et elle est faible.

    Slogan décalé ensuite, « fait pour la ville » : aussi bien adapté à un usage citadin. Décalage = effet de pub (très efficace et employé chez VW).

    Sobre, sympathique, sans annonce (donc sans mensonge).

    On regrettera les mentions habituelles de consommation, rejet CO2 etc… que les intéressés sauront trouver. C’est une pub, pas un catalogue.

  38. Commentaire de Elzazie, le 4 février 2009 - Note : 0.6

    je trouve la publicité amusante,légère et jouant sur des codes enfantins.
    il me semble donc que le problème réside ici même: traiter de manière infantilisante une question aussi sérieuse qu’est le respect des normes environnementales.
    le but me semble clairement d’amener la consommateur à dédramatiser son rapport à la nature et ce faisant le pousser à acheter un 4X4 presque par « inatention ».
    on retrouve cette inattention dans la pub, puisque le conducteur en arrive même à confondre un perroquet à un feu.
    consommer responsable devient un vrai combat si se laisse porter par cette pub

  39. Commentaire de paulinegomez, le 3 février 2009 - Note : 0.4

    Le 4X4 est par nature un véhicule fait pour les terrains accidentés et non pour la ville. Pourquoi laisser sous-entendre que ce véhicule est fait « pour les fous de la ville »? Il n’y a rien de plus polluant qu’un 4X4 en ville qui consomme plus de 10 litres au 100km… Par ailleurs les perroquets Ara ne sont pas verts d’un côté et rouge de l’autre. C’est une honte d’apparenter ainsi un animal dont une grande partie des variétés de l’espèce est éteinte ou menacée de l’être à un feu tricolore.

  40. Commentaire de eyes4earth, le 3 février 2009 - Note : 1.2

    Ce que l’on pourrait considérer comme une ‘bonne publicité’ oublie cependant d’informer le client potentiel (facteurs d’émissions, efforts réalisés par VW sur leurs moteurs, projets de R&D de VW). Dommage!
    La métaphore ville/forêt ( feu/perroquet) rend l’usage du Tiguan sympatique, pari réussi mais où est l’information que le client responsable attend? Peut-être que VW a finalement mieux fait de ne pas communiquer ser ces données environnementales.

  41. Commentaire de teatropoli, le 3 février 2009 - Note : 1.6

    La question environnementale apparaît à travers la forêt, mais elle ne semble pas centrale dans cette pub d’après le slogan. Cette pub semble en effet davantage détourner l’usage premier du 4×4 et viser le développement de l’achat de ce type de véhicule par des citadins, pour un usage de ville.
    Ou bien alors cette pub veut signifier qu’avec ce véhicule, la conduite sur chemin, en pleine forêt, est aussi aisée qu’en ville (au point de confondre un perroquet avec un feu). Mais la question environnementale reste encore en arrière-plan. S’agirait-il donc d’une pub qui donnerait l’idée, à travers le cadre, d’une préoccupation environnementale de la marque, mais dont le propos n’y est en fait pas du tout consacré?