Land Rover compense en CO2

Transport

Avec cette publicité pour son 4X4 Freelander, Land Rover nous offre un cas d’école du greenwashing tel qu’il est pratiqué dans l’automobile. Certes, le système Start & Stop (arrêt & démarrage) est un système innovant qui a l’avantage de réduire la consommation de carburant et donc en retour les émissions de CO2 à l’arrêt. Il serait d’ailleurs souhaitable que toutes les voitures en soient dotées. De même, la valorisation du programme « Compensation CO2, 75 000 kilomètres. Le CO2 émis par la fabrication de nos véhicules est aussi intégralement compensé » est une initiative qui va dans le bon sens. Ici, on a surtout l’impression que le constructeur souhaite déculpabiliser l’acheteur. En effet, ces deux arguments de promotion occultent le fait essentiel : le Freelander émet 179 g CO2/km.
Alors une réduction des émissions de « 7,7% en cycle mixte » à l’arrêt en ville, cela reste quand même au total une émission de 166 g… Un pas bien modeste pour la planète. Tout est question de proportion. De même, compenser les émissions de CO2 résultant de la production est louable mais si le modèle lui-même devient une source majeure d’émission, cela devient tout à fait contre-productif. De plus, il ne fait pas oublier qu’un modèle du type Freelander nécessite 1 744 Kgs de matières premières. Cela fait beaucoup d’impacts pour un véhicule qui reste très polluant.

En résumé, Land Rover essaye de s’acheter une bonne conscience, pour un produit qui est juste éco-incompatible. Pour rappel, la moyenne des émissions de CO2 des modèles mis sur le marché en 2008 est de 141 g/km soit 38 g de moins…

La publicité induit en erreur par les mots employés.
Ce n’est pas là-dessus que Land Rover dérape les plus. L’annonceur précise qu’avec le « nouveau Freelander 2 TD4_e, vous disposez du véhicule le plus économique jamais produit par Land Rover et surtout d’un exemple concret de notre investissement dans les technologies environnementales ».
Sur tous ces points, Land Rover dit vrai. Land Rover soutient en effet des projets de développement de la bioénergie et de l’énergie hydraulique en Russie, en Chine ou au Tadjikistan.

La publicité induit en erreur par la composition graphique ( images et couleurs )

> Fondements
1-1.1
La publicité ne doit pas tromper le public sur la réalité des actions de l‘annonceur en faveur du développement durable, ni sur les propriétés de ses produits et services en la matière / Recommandation Développement durable (2003)

2-1. La publicité doit proscrire toute déclaration de nature à tromper directement ou indirectement le consommateur sur la réalité des avantages ou propriétés écologiques des produits ainsi que sur la réalité des actions que l’annonceur conduit en faveur de l’environnement / Recommandation arguments écologiques (Oct. 1998)

La publicité affirme quelque chose de vague ou sans preuve
Le système « Stop/Stard Intelligent » permettrait d’économiser 10% de carburant et 7% d’émissions de CO2 par rapport au modèle Freelander 2 TD4 Boîte Manuelle précédent. Certes, mais quel était le niveau d’émission du modèle précédent ? Il aurait été souhaitable de l’indiquer. De plus, il serait plus pertinent aussi de rappeler que 7% d’émissions en moins, cela fait donc une réduction de 12 grammes sur les 179 émis. Par conséquent, en absolu, le Freelander 2 TD4_e passerait de 179 à 166 g CO2/Km. Ce qui est encore très important au regard des 141 g moyens du marché français.

> Fondements
2-2. L’annonceur doit être en mesure de produire tous les éléments propres à justifier ses allégations, indications ou présentations publicitaires / Recommandation arguments écologiques (Oct. 1998)

La publicité surestime ou exagère le côté réellement vert du produit / société / service
C’est sans doute là où Land Rover est le plus criticable. L’accent mis sur le système Stop/Start et la compensation carbone du cycle de production et de 75 000 kilomètres de fonctionnement évitent de poser la vraie question : les émissions de CO2 du freelander qui en font un modèle particulièrement polluant. 179 g CO2/Km sans le Stop/Start et 166 avec. C’est beaucoup trop alors que le marché automobile est passé en dessus des 145 g CO2/Km et tend maintenant vers des véhicules à 120.

> Fondements
2-6. La publicité ne doit pas donner ou paraître donner une garantie totale ou complète d’innocuité dans le domaine de l’environnement, lorsque les qualités écologiques du produit ne concernent qu’un seul stade de la vie du produit ou qu’une seule de ses propriétés / Recommandation arguments écologiques (Oct. 1998)

2-9. L’allégation ne doit pas induire une fausse supériorité et/ou permettre à un produit de se distinguer abusivement d’autres produits similaires ou possédant des caractéristiques analogues en ce qui concerne leur contribution à la protection de l’environnement / Recommandation arguments écologiques (Oct. 1998)

La publicité met en scène des comportements contraires aux exigences de protection de l’environnement
Ce n’est pas le cas.
> Fondements
2-14. Aucune publicité ne peut représenter des comportements contraires à la protection de l’environnement sans correctif positif, non plus qu’inciter à des comportements contraires à la protection de l’environnement / Recommandation arguments écologiques (Oct. 1998)

***********************

Dernière date de diffusion constatée : mai 2009 ( Paris Match)
Télécharger la publicité Land Rover en qualité supérieure.

Note globale

OIP
2.8

Internaute 1.6

Afficher plus de détails sur la note OIP

La publicité induit en erreur par les mots employés

OIP
2.0

Internaute 1.5

La publicité induit en erreur par la composition graphique ( images et couleurs )

OIP
4.0

Internaute 2.9

La publicité affirme quelque chose de vague ou sans preuve

OIP
3.0

Internaute 1.8

La publicité surestime ou exagère le côté réellement vert du produit / société / service

OIP
1.0

Internaute 0.7

La publicité met en scène des comportements contraires aux exigences de protection de l'environnement

OIP
4.0

Internaute 1.0

Afficher plus de détails sur la note OIP

Votez et Commentez

Vous devez créer un compte ou vous identifier pour pouvoir commenter.

Derniers commentaires

  1. Commentaire de MISTY, le 3 décembre 2009 - Note : 0.2

    lamentable ce greenwashing!

  2. Commentaire de dezdezdez, le 25 novembre 2009 - Note : 0.0

    Encore une pub classique pour voiture qui de dit non polluante à base de chiffres sur le co2.
    Et quid des autres particules qui sont rejetées sous notre nez dans la rue?
    Il faudrait demander à nos chers nourrissons qui se trouvent à hauteur du pot d’échappement de ce genre de véhicule …

  3. Commentaire de fanfanlu, le 13 août 2009 - Note : 1.8

    bon d’accord le stop and start (qui devrait être de série sur toutes les voitures) mais quid du reste ? c’est l’arbre qui cache la forêt ou plutôt le pot d’échappement qui cache la voiture !

  4. Commentaire de stan45, le 30 juillet 2009 - Note : 0.6

    classique … roulez c’est bon pour vous …! Ben tiens … 7% de respects d’environnement ? c’est à peu prés la part de probité de la marque !

  5. Commentaire de amosapiens, le 23 juillet 2009 - Note : 1.4

    Un 4×4? Vert? Il faut peut-être cesser de jouer les éco tartuffes!
    7% d’émissions en moins, pour une voiture qui pollue autant c’est même le « minimum syndical » dirai-je!

    Ensuite (sic) « exemple concret de notre investissement dans les technologies environnementales ». Certes… un 4×4, utilisé en ville est une « technologie environnementale »? S’ils étaient réellement impliqué, ce serait des voitures électriques ou à air comprimé qui sortiraient des usines! Est-ce le cas? Je ne le crois pas!
    Les technologies sont au point, mais manquent de « rentabilité ».

    Oui, ce spot induit en erreur, car Land Rover ne s’implique pas vraiment dans ces technologies environnementales.

    La composition graphique est plutôt dénuée de verdure ou quoi que ce soit qui ferait référence à un coté « vert », bien au contraire!

    Économie de carburant, émissions en moins? Par rapport à quoi?

    Une surestimation? C’est à vérifier.

    Des comportements contraires? Un 4×4 en ville. Ais-je quelque chose à ajouter? Une voiture polluante non adapté au milieu urbain, voilà tout!

    Eh bien même si la note n’est pas si mauvaise, en raison de la composition graphique (et des mathématiques), il ne faut pas s’y fier!

    Merci encore aux créateurs de ce fabuleux site, miroir d’une Liberté qui ne s’est pas complètement corrompue!
    Merci de votre travail!

  6. Commentaire de @gor, le 15 juillet 2009 - Note : 2.0

    Publicité plutôt bien faite, on nous donne différentes informations avec précisions. Toutefois, cette voiture qui est un 4×4 a beau émettre 7% de moins, elle émet encore 179g de Co2 ce qui fait un malus de 700€.
    Ensuite ces valeurs sont comparées à l’ancien modèle, on devrait donc voir ce que ça donnait pour comparer. De plus, celles-ci sont données pour une consommation mixte, or on présente le véhicule en ville. Il y a tromperie si on ne lit pas les petites lignes, mais c’est quand même marqué.
    Pour ce qui est de la compensation Co2, je n’ai pas de quoi vérifier, si c’est le cas, tant mieux mais ça n’est pas super écolo: payer pour polluer.

  7. Commentaire de bart53, le 26 juin 2009 - Note : 2.2

    on veut nous faire croire qu’un 4X4 est écolo, ce qui évidement n’est pas le cas. Malgré cela je trouve que cette pub ne nous induit pas en erreur en effet il n’y a pas d’exagération dans l’image sur le coté « vert » du véhicule.

  8. Commentaire de ceze, le 23 juin 2009 - Note : 2.0

    les preuves ne sont pas très faciles à lire tellement c’est écrit petit. Il n’y a pas de vert et l’ambiance reste bétonnée. Et toujours le même message subliminal : un 4×4 en ville s’est super utile !

  9. Commentaire de annalia1, le 20 juin 2009 - Note : 2.6

    On ne peut pas blâmer les chiffres qui sont vrais, mais cela pousse à rouler en 4*4. objectivement c’est une pub correcte au niveau com pour l’environnement mais qui ne va pas au fond du problème finalement.

  10. Commentaire de Dillinger, le 18 juin 2009 - Note : 2.8

    Certes, une réclame pour un véhicule polluant sera toujours une réclame de trop, mais pas grand chose à reprocher à celle-ci. Mais je serai bien incapable de vérifier les résultats d’économie de carburant annoncés et conduire une voiture (qui plus est, un 4×4) en ville, reste un comportement incivique, nocif et dangereux.

  11. Commentaire de krokrobien, le 16 juin 2009 - Note : 2.8

    La seule chose que je peux reprocher a cette pub c’est de faire la promotion d’un 4×4 en centre ville, apres visuellement ou textuellement il n’affirme pas qu’il ont un vehicule vert ou quoi que ce soit qui mérite une « mauvaise note » selon ces criteres…
    Pour moi cette pub ne pose pas vraiment de probleme, il n’y a pas de tentative de distorsion de la vérité, c’est juste un probleme de conscience vis a vis de l’utilisation de gros 4×4 en ville.

  12. Commentaire de pimousse3000, le 15 juin 2009 - Note : 2.0

    On ne peut pas mettre une mauvaise note globale sur cette pub.

    Il manque malgré tout la classe énergétique, les consommations et le CO2 lisibles!
    Car 7% de CO2 ou 10% de carburant, c’est rien quand on consomme >10L/100km !!
    Donc parler d’économies sur un tel véhicule est malvenu, surtout de la part d’un constructeur de 4×4 (essentiellement)!!!

    Sur le reste, la pub est classique

  13. Commentaire de gilski3000, le 15 juin 2009 - Note : 2.0

    C’est encore une pub qui essaie de nous faire croire que ces grosses bagnoles sont écologiques. mais 6,7l/100km, +de 200gco2/km c’est loin de l’éco-responsable.

    même si elle a gagné 7% sur le même modèle sans le système start stop, cette voiture émet plus de 200g CO2/km (marqué en très petit en bas), elle est très très polluante.
    On utilise des % pour tromper les gens, alors qu’avec des valeurs absolues on voit tout de suite que c’est un véhicule polluant. On induit clairement en erreur le lecteur.

  14. Commentaire de dgeo, le 14 juin 2009 - Note : 1.8

    Achetez un 4×4 pour roulez en ville, Land Rover réduit un peu l’aberrance de votre comportement…
    Depuis quand un véhicule au moins 4 fois plus lourd et 10 fois plus puissant que le nécessaire pour rouler en ville est-il écolo ?

  15. Commentaire de Pierremine, le 13 juin 2009 - Note : 1.0

    Vendre un 4×4 pour la ville en disant qu’il est vert rien de pire

  16. Commentaire de AmandineLapin, le 13 juin 2009 - Note : 3.8

    on a vu pire

  17. Commentaire de Koukou, le 13 juin 2009 - Note : 0.2

    Cette voiture consomme deux fois plus qu’une petite citadine et doit être dans les 10 % de voitures consommant le plus.
    C’est tout sauf une voiture écologique. La publicité ne vise qu’à décomplexer les acheteurs potentiels sans aucun fondement.

  18. Commentaire de Pierre75, le 13 juin 2009 - Note : 1.6

    Le message n’abuse pas de l’esthétique écolo et ne véhicule pas de message abusif ou ambigu. Reste que plutôt qu’un 4×4 moins polluant mieux vaut un véhicule non 4×4 et beaucoup moins polluant.

  19. Commentaire de gregoware, le 13 juin 2009 - Note : 0.0

    .. « En moins » … Que quoi ? qu’un 4×4 hyper polluant ?

  20. Commentaire de Alain49, le 12 juin 2009 - Note : 1.2

    Un 4×4 en ville est déjà un anachronisme.
    Que le système « stop/start » permette d’économiser du carburant, c’est possible, mais combien en consomme ce type d’engin (voir commentaire précédent) qui est peut-être classé E ou F sur l’échelle verte.
    Et ce n’est pas le logo de la marque sur fond vert qui atténuera l’impact des 4×4 sur l’environnement.

  21. Commentaire de chofie, le 12 juin 2009 - Note : 1.0

    la publicité donne les pourcentage de réduction sans donner les valeurs initiales (disponibles sur le site web de Rang-Rover), à savoir pour le modèle diesel où la technologie en question est disponible (pour l’essence il n’y a pas de système stop/start) :

    -consommation 7,5l/100km

    -rejet de CO2 194g/km

    même avec les (maigres) réductions annoncées on a encore un véhicule très polluant.