Plainte de l’ADERA au Jury de Déontologie Publicitaire

Le 20 octobre dernier, l’A.D.E.R.A. (Association de Défense de l’Environnement des Riverains de l’aéroport de Beauvais-Tillé) a porté plainte auprès du Jury de Déontologie Publicitaire, instance affiliée à l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité, habilitée à recevoir les plaintes à l’encontre de publicités jugées mensongères.

L’annonceur de cette publicité est l’aéroport de Bauvais Tillé. Elle a été diffusée en 4×3 dans le métro parisien pendant la semaine du 16 octobre 2009 (voir la publicité), sur les taxis, dans les arrêts de bus de l’Oise et de Picardie, sous forme de plaquettes d’information distribuée gratuitement aux habitant de ces deux départements .

La plainte porte sur la façon générale dont cette publicité joue volontairement sur les codes de la nature pour améliorer nettement l’image environnementale de l’activité aéroportuaire de Beauvais-Tillé.

Plus précisément, les motifs de la plainte portent sur la désignation d’un avion par l’image d’une feuille verte et par la mention « Un autre ciel est possible ». Selon l’association, elle contrevient aux articles 7.4 et 6.1 du nouveau code développement durable de l’ARPP applicable depuis le 1er octobre dernier.

7-4 : Lorsque la publicité utilise un argument écologique, l’assimilation directe d’un produit présentant un impact négatif pour l’environnement à un élément naturel (animal, végétal,…) est à exclure.

6.1 : Les termes et expressions utilisés ne doivent pas induire le public en erreur sur la nature et la portée des propriétés du produit ou des actions de l’annonceur en matière de développement durable.

L’ADERA sera entendue par le JDP lors de l’audience du vendredi 4 décembre 2009. Un membre de l’Observatoire Indépendant de la Publicité y sera présent.

Commentez

Vous devez créer un compte ou vous identifier pour pouvoir commenter.