Le prix du greenwashing 2011 décerné à Vinci

Les Amis de la Terre viennent de décerner 3 prix qui récompensent chaque année de gros mensonges et de graves omissions de la part d’entreprises en matière de développement durable. Ces Prix Pinocchio, dont nous avons chaque année relaté les résultats en 2009 et en 2010 sont devenus une petite institution. Cette année, l’entreprise de BTP Vinci remporte le prix « plus vert que vert ». L’entreprise sucrière française Tereos remporte le prix « Une pour tous, tous pour moi ! » et la société générale celui « Mains sales, poches pleines »

Vinci va la vie

En compétition contre Véolia Eau et l’Observatoire du Hors-Media (voir notre article sur la campagne de communication pour le prospectus), c’est finalement l’entreprise Vinci qui reçoit le Graal du mensonge vert, au termes d’un vote qui aura mobilisé plus de 13 000 personnes.

Les dirigeants de Vinci sont récompensés pour leur communication environnementale d’un autre monde. Alors que le groupe a pour projet de bétonner 2 000 hectares de terres agricoles, il propose de créer une AMAP pour les salariés, promet aux agriculteurs locaux amputés de 20 000 000 de mètres carrés de terres qu’ils pourront vendre leurs produits sur le site de l’aéroport, d’installer un parcours pédagogique et de de créer une ferme de démonstration en face des parkings. Drôle de décors si l’on veut bien imaginer la scène …

Commentez

Vous devez créer un compte ou vous identifier pour pouvoir commenter.