Do you believe in #ads ?

Il ne faut pas s’étonner que la confiance du consommateur standard (s’il existe) dans la publicité est en décalage avec les propos qu’elle tient. Quand on anlayse la dernière campagne de Mini, ce n’est pas si étonnant. Mais malgré ce décalage , les consommateurs semblent toujours être à l’écoute, selon un article de The ambassador Blog, et le contenu de marque consommé comme jamais auparavant.

Suite à un questionnaire auprès de consommateurs réalisé en janvier 2013 aux Etats-Unis, l’infographie qui suit propose une évaluation plutôt récente de ce que pensent les consommateurs des formes de publicité. Les résultats ne sont pas surprenants, qui font échos d’ailleurs à d’autres sondages.

Quelques enseignements

Il y a un décalage entre ce que pensent les annonceurs qui payent pour faire de la publicité. Les agences doivent donc ici se sentir concernée, celles qui continuent à leur faire croire de l’efficacité supposée des dispositifs pour lesquels elles sont rémunérées. Gonfler les résultats d’un dispositif pour justifier son budget auprès du client semble bien être une pratique courante. En même temps, lorsque l’on se penche un peu plus en avant sur certaines publicités, pas de quoi s’étonner (Cilit Bang par exemple).

Peu de gens croient la publicité. L’attitude est plutôt méfiante. 57% d’entre eux estiment qu’elle est exagérée. Sans blague. Que 9 jeunes sur 10 pensent que la publicité est honnête (public à éduquer, à informer, à protéger ?) contre un 1 adulte sur 5. Que par ordre d’importance, les recommandations des gens eux-mêmes sont les informations les plus crédibles. Enfin, alors que le premier shéma présente l’évolution importante des investissements publicitaires online, le dernier rating (classement) en bas de page indique clairement que les publicités sur le web (campagne de mots clés payant, vidéos, dispositifs sur les réseaux sociaux) et les messages sur les mobiles sont ceux qui sont perçus comme les moins crédibles (Don’t trust much).

De quoi faire réfléchir un peu.

 

Commentez

Vous devez créer un compte ou vous identifier pour pouvoir commenter.