La norme ISO 14021:1999 // Les autodéclarations environnementales

L’Organisation internationale de normalisation (International Organization for Standardization), ou ISO est un organisme de normalisation international composé de représentants d’organisations nationales de normalisation de 158 pays. Cependant qu’elles n’ont pas de caractère obligatoire, elles font références auprès des entreprises.

Après les ISO 9002 pour la qualité, les ISO 14000 pour la gestion de l’environnement au sein des entreprises, des normes nouvelles existent pour les déclarations environnementales des produits : les ISO 14020. Parmi celles-ci, la plus importante est sans conteste la norme ISO 14021 intitulée « les auto-déclarations environnementales » (publiée en septembre 1999).

La norme ISO 14021 s’adresse aux déclarations environnementales sur les produits faites sous la seule et entière responsabilité des entreprises. Elle pose des exigences générales pour toute déclaration environnementale, visant à en assurer la pertinence et la sincérité et à réduire la confusion actuelle et donne la définition et les exigences liées à 12 déclarations usuelles, à savoir :

  • « utilisation réduite des ressources »,
  • « énergie récupérée »,
  • « réduction des déchets »,
  • « consommation réduite d’énergie »,
  • « consommation réduite d’eau »,
  • « allongement de la durée de vie d’un produit »,
  • « réutilisable ou rechargeable »,
  • « conçu pour être désassemblé »,
  • « compostable »,
  • « dégradable »,
  • « recyclable »,
  • « contenu en recyclé ».

Le document est payant, mais vous pouvez toujours télécharger les Lignes directrices relatives à l’utilisation et à l’évaluation des déclarations environnementales de la Commission européenne,
ainsi que le document de l’AFNOR Autodéclarations : la promotion environnementale des produits.